samedi 16 décembre 2017

Et Alain Kan s'éloigna dans le désert...

La carrière d'Alain Kan relève du mystère, tombé longtemps dans l'oubli, il fallait dépoussiérer les archives afin de lui rendre ses lettres de noblesse. 

A ses débuts, chanteur yéyé pour midinettes, il rencontre Dani avec qui il signe  en 1967  " mon p'tit photographe" et comme un signe du futur, le texte sera censuré. Peu après, il se produit à l'Alcazar et devient chanteur de cabaret, en parallèle il enregistre des 45 tours dont le " 55-60 - dès que vient le samedi soir" en 1973  avec un passage à la télé qui lui confère un début de succès. Durant un voyage à Londres, il découvre la musique de David Bowie, influence qui deviendra majeure sur ses albums solos. Il enregistre chez Gérard Manset " Et Gary Cooper s'éloigna dans le désert" en 1974 qui à sa sortie est interdit de diffusion pour apologie de la drogue. Le disque mérite pourtant une oreille attentive avec le superbe " Blaky" en ouverture. Alain Kan ne se laisse pas intimider par la censure et enregistre dans la foulée "heureusement en France on ne se drogue pas" album censuré dès sa sortie. En plein mouvement punk, il monte Gazoline, groupe outrancier, bordélique, qui accueillera un certain Fred Chichin. Le groupe explose en plein vol, drogues et nuits blanches, le temps de sortir deux 45 tours dont " Radio flic". il reprend ensuite la route du studio pour enregistrer " What ever happened to Alain Z. Kan" en 1979. L'album est censuré, interdit, le titre ''devine qui vient dîner " jugé trop provocateur. Alain Kan aborde les années 80 comme un bad trip, le temps de signer des textes pour Christophe, il enregistre en 1986 " parfums de nuit" dernier album qui connait un échec commercial. Il décide d'arrêter la musique, devient VRP puis disparaît sans laisser de traces... Karl Zéro lui consacre même une émission et sa famille inquiète de sa disparition passe dans l'émission Perdue De Vue... Alain Kan laisse dans son sillage une empreinte indélébile,  témoignage d'une époque encore fragile et bien trop austère.



A1. Blacky http://ti1ca.com/dmklb0s4-A1.-Alain-Kan-Blaky-A1.-Alain-Kan-Blaky.wav.html

A3. Le premier bébé de lady star lune http://ti1ca.com/ca7qrx40-A3.-Alain-Kan-le-premier-bebe-de-lady-star-lune-A3.-Alain-Kan-le-premier-bebe-de-lady-star-lune.wav.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire