vendredi 18 août 2017

Un billon et demi

On se demande à quoi carburait Pierre Billon, tant ses paroles sont surréalistes, le plus bel exemple reste sans conteste " la bamba triste" publié précédemment sur le blog. Ses productions frisent la parodie, s'inspirant de la culture Américaine, ses affiliations musicales flirtant avec Sardou, Hallyday pour lesquels il composa plusieurs chansons.  Petit rappel historique :  Pierre Billon est le fils de Patachou, la chanteuse qui a fait découvrir Georges Brassens au cabaret de Montmartre dans les années 50. Il a également été producteur sur le label Tréma qui produisait entres autres Charles Aznavour, Catherine Lara. "Le chanteur de Rock" date de 1974 et le moustachu s'égosille sur le refrain. En face B l'étonnant " le loup blanc" avec son final délirant. Ce qui est surprenant avec Pierre Billon c'est que musicalement le résultat n'est pas si mauvais que ça ! Peut être qu'un parolier à la hauteur aurait été le bienvenue ?




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire