jeudi 25 septembre 2014

Féminisme vaincra

 Tel un fantôme errant dans les couloirs de l'oubli, voici un disque qui nous ramène en ces temps de jadis où l'insurrection Féminine dressait haut et fort son étendard. Le MLF eut son heure de gloire durant la décennie post 68 mais la machine s'essouffla rapidement une fois que rentrées dans les rangs, la plupart de ses militantes seront retournées à leurs occupations quotidiennes.  Et Martine Leduc ? Qui est cette femme au nom presque masculin ?  Grand Mystère ! La face A annonce la couleur sur une fanfaronnade quasi militaire ! Et La face B "J'Me Tire à La Campagne" avec ses textes exprimant un profond ras l'bol, annonce déjà la suite des événements : après une vaine tentative de révolutionner la société, l'exode hors des villes sera presque aussi bref.
Il en reste peu de choses de cette insurrection, franchement non ? Musicalement oui, certes et heureusement !

Alors pour vous replonger dans cette période bénie, ainsi soit elle !


ET par ici les zamis : FACE A http://www99.zippyshare.com/v/O0V9fALB/file.html

Et Par là aussi : FACE B http://www99.zippyshare.com/v/hzIn0Goi/file.html

vendredi 12 septembre 2014

Chansons d'alcool

C'est bien connu, notre pays a sa réputation de grands buveurs, de soiffards en tout genre, d'ivrognes titubants, de trognes rouges bouffies, la France dans l'imaginaire collectif est ce croisement où le saucisson et la baguette de pain cotoient copieusement le litron de rouge. Ces stéréotypes fictionnels évoquant la jadis Douce France finirent par entacher la réalité et fragiliser un quotidien bien terne au lendemain de cuites mémorables censées être la dernière. 
Outre les cercles des alcooliques anonymes, la musique vint à la rescousse des drames humains et ce disque en est la preuve irréfutable.  Ce cher abbé Noel Colombier que vous connaissez déjà, outre le vin du Dimanche, ne pouvait rester insensible au problème de l'alcool et enregistra en compagnie de Théo Mertens ce 4 titres, véritable guide d'usage de bonne conduite et de sevrage destiné aux victimes de ce poison délicieux ( comprenez que les vents d'anges sont le délit des cieux).
Afin d'illustrer mes propos, voici deux extraits choisis de cet unique et rare disque :
Le Premier s'intitule tout simplement CHOISIR, le texte fleurant bon la chanson à boire. Après écoute, ça donne envie d'entonner le refrain n'est ce pas ?

Le second titre GUERIR, chanson à texte, interprété par Théo Mertens, sur fond d'accordéon, représente l'autre versant du disque, véritable appel à sortir de la torpeur et des vapeurs d'alcool, électro choc des mots, je vous laisse juger par vous même de la teneur de ces chansons !




CHOISIR :
GUERIR :