vendredi 14 novembre 2014

L'étrange Béatrice Arnac

Comparée à Brigitte Fontaine pour son approche musicale flirtant avec le Free Jazz et la chanson expérimentale, artiste engagée auprès de la cause animale mais aussi actrice, chanteuse inclassable, Béatrice Arnac fait partie de ces artistes dont il est difficile de cerner les aspects et surtout d'apposer une étiquette bien souvent réductrice. Sa discographie étonnamment foisonnante reste à ce jour peu connue du grand public, tant est que la plupart de ses disques sont introuvables.
Le 45 Tours qui vous est proposé ici dresse les contours d'une scène contestataire en perpétuel chantier, telle une machine bousculant les frontières, un bulldozer vrombissant de cuivres et de cris, cette contre- culture alternative avait trouvé sa voie sur le label Saravah. En témoigne ici  le texte de Béatrice Arnac comme une critique de la ville, bruyante, étouffante, parfaitement illustrée par un rythme sans cesse accéléré. Et puis, soudain, une pause dans ce capharnaum, une place donnée au rêve, un court répit pour s'évader et puis la ville tentaculaire saisissante qui écrase et rend fou ! Paru sur le label Saravah en 1971, cet étrange 45 tours à la pochette évocatrice laisse une impression fascinante.

Au carrefour des curiosités , au détour d'une rue où l'aventure vous attend, je laisse place au doux murmure de notre étrange chanteuse.


LE BRUIT http://www69.zippyshare.com/v/KpcYRgIy/file.html

samedi 11 octobre 2014

Danser Le Coït Selon Jean Yanne

Comment se faire du poignon en soulevant des jupons,  tel est le thème de Chobizenesse sorti en 1975 produit par Jean Yanne. Publié chez Barclay, ce 45 Tours érotisé, transpire la fièvre. Les cordes montantes sur la voix sulfureuse de cette femme inconnue  ( Catherie Rouvel ?) qui chuinte et gémit de plaisir, la voix monocorde de Jean Yanne qui fait retomber la tension, tout est réuni pour vous faire rougir de plaisir.
Danse verticale pour envies horizontale, le Coït se pratique sur les conseils de Jean Yanne !
Critique du Show Business, satire de la société, le film est désormais considéré comme culte malgré un casting hasardeux et un contenu plus que caricatural.
Bref, ce qu'il faut retenir avant tout est l'illustration sonore, qui comble le manque total d'inspiration du film (chorégraphies omniprésentes, défauts de scénario...) Bref, je vous laisse savourer ce chaud slow épique !
En Face A http://www99.zippyshare.com/v/otXqer1Y/file.html
 

Wonder Woman Ou Le fantasme De La Femme Parfaite

Après avoir abordé le thème de la femme rebelle et révoltée, tournons nous cette fois ci de l'autre coté du miroir fantasmatique, pour nous pencher sur le cas ambigu de Wonder Woman. Oui je sais, rien que ce nom réveille en vous mille secrets érotiques, cachés au fond de votre mémoire. Sa plastique localisée au contour de son décolleté, mais aussi sa raideur du geste, statique où la moindre souplesse aurait fait jaillir deux seins plantureux qui auraient fait évanouir autour d'elle aussi bien les Bons que les méchants. Alors une question se pose, qu'est ce qui rend faible un homme ? Hmmmm... vous avez la réponse ? L'actrice Lynda Carter qui incarnait si bien cette "Super Hérose"  en aura donc fait bavé plus d'un !
Venons en maintenant au contenu de notre sujet. La série connut donc chez nous un succès honorable et il fallait bien une version adaptée au générique. La magie des adaptations musicales de génériques prend ici une toute autre dimension élevant encore plus haut dans le firmament notre Wonder Woman ou plutot Femme Du ciel comme indiqué sur la pochette ! Alors voici rippé pour vous La Face A de ce 45 tours devenu rare ! là ou ici http://www99.zippyshare.com/v/RvmRVScA/file.html


jeudi 25 septembre 2014

Féminisme vaincra

 Tel un fantôme errant dans les couloirs de l'oubli, voici un disque qui nous ramène en ces temps de jadis où l'insurrection Féminine dressait haut et fort son étendard. Le MLF eut son heure de gloire durant la décennie post 68 mais la machine s'essouffla rapidement une fois que rentrées dans les rangs, la plupart de ses militantes seront retournées à leurs occupations quotidiennes.  Et Martine Leduc ? Qui est cette femme au nom presque masculin ?  Grand Mystère ! La face A annonce la couleur sur une fanfaronnade quasi militaire ! Et La face B "J'Me Tire à La Campagne" avec ses textes exprimant un profond ras l'bol, annonce déjà la suite des événements : après une vaine tentative de révolutionner la société, l'exode hors des villes sera presque aussi bref.
Il en reste peu de choses de cette insurrection, franchement non ? Musicalement oui, certes et heureusement !

Alors pour vous replonger dans cette période bénie, ainsi soit elle !


ET par ici les zamis : FACE A http://www99.zippyshare.com/v/O0V9fALB/file.html

Et Par là aussi : FACE B http://www99.zippyshare.com/v/hzIn0Goi/file.html

vendredi 12 septembre 2014

Chansons d'alcool

C'est bien connu, notre pays a sa réputation de grands buveurs, de soiffards en tout genre, d'ivrognes titubants, de trognes rouges bouffies, la France dans l'imaginaire collectif est ce croisement où le saucisson et la baguette de pain cotoient copieusement le litron de rouge. Ces stéréotypes fictionnels évoquant la jadis Douce France finirent par entacher la réalité et fragiliser un quotidien bien terne au lendemain de cuites mémorables censées être la dernière. 
Outre les cercles des alcooliques anonymes, la musique vint à la rescousse des drames humains et ce disque en est la preuve irréfutable.  Ce cher abbé Noel Colombier que vous connaissez déjà, outre le vin du Dimanche, ne pouvait rester insensible au problème de l'alcool et enregistra en compagnie de Théo Mertens ce 4 titres, véritable guide d'usage de bonne conduite et de sevrage destiné aux victimes de ce poison délicieux ( comprenez que les vents d'anges sont le délit des cieux).
Afin d'illustrer mes propos, voici deux extraits choisis de cet unique et rare disque :
Le Premier s'intitule tout simplement CHOISIR, le texte fleurant bon la chanson à boire. Après écoute, ça donne envie d'entonner le refrain n'est ce pas ?

Le second titre GUERIR, chanson à texte, interprété par Théo Mertens, sur fond d'accordéon, représente l'autre versant du disque, véritable appel à sortir de la torpeur et des vapeurs d'alcool, électro choc des mots, je vous laisse juger par vous même de la teneur de ces chansons !




CHOISIR :
GUERIR :

samedi 23 août 2014

Gros Minou ou l'effet minet

Attention ! Alerte ! Prenez garde au Gros Minou ! Vous voilà averti(e)s ! 
Ainsi s'adressait PATOF à son public. A la fois Clown et chanteur à la TV Canadienne, grand jongleur de calembours, artiste atypique à l'accent sympathique, la discographie de PATOF est plutôt touffue !
Sorti en 1975, sur le label CAMPUS, ce 45 tours Rare et convoité par les collectionneurs, aux notes CHATOYANTES et au tempo Chaloupé, ravira vos oreilles ! Véritable chatouille pour vos mirettes, cet opus dédié aux matous de tout poil, reste à ce jour la meilleure production de ce CLOWN Spatial.

Laissons donc la place qui revient au minet en savourant cette chanson dans son intégralité velue !
Et avant de finir cette chronique, sachez Mesdames et Messieurs que les chats sont félins pour l'autre !




Et si vous cliquez ici : http://www99.zippyshare.com/v/jOcGjfJH/file.html

vendredi 14 février 2014

dodus les mollets

L'art de la subtilité est ici incarné avec Catherine Burban dans cette cultissime chanson ! Loin d'être barbant, ce disque au texte hautement philosophique ne pouvait pas passer inaperçu à vos oreilles conquises ! Cette chanteuse de variétés fit même une apparition à l'émission télé de Stéphane Collaro " cocoboy" en 1981, c'est dire combien ce titre évocateur et lubrique fut en son temps une véritable célébration charnelle des atouts féminins ! Et notre chanteuse va plus loin en repoussant les normes ! Langoureuse à souhait ! La dialectique à son sommet ! Et pour couronner le tout, une voix suave qui dégouline autour de vos mirettes !

Bref, laissez vous mollir tendrement........avec la chanson de l'année !
Et afin de vous régaler les yeux, cliquez donc ici : http://www.youtube.com/watch?v=PXPWoFRdiCw&feature=youtu.be


Fais le chien

Ovni musical, dans le grande tradition des années 80, voici Manuelle. Un tantinet insolent, ce 45 tours paru en 1982, au texte terriblement décalé, fait également penser à Chagrin D'amour. Référence à nos amis à 4 pattes ou féminisme version radical érotique ? Le mystère reste entier autour de ce titre évocateur de mille fantasmes espiègles ! Le verdict est  tombé, cette chanson devrait être hisser dans les hauteurs à scandale !
Musicalement, le titre tient la route, avec ses cocottes guitaristiques, ses synthés ronronnants, ses choeurs "OUAOUA" et un solo de saxophone plutôt réussi ! La rime se fait lascive mes chers ami(e)s !


La Face B est beaucoup en dessous et ne retiendra pas ici notre attention.

Alors, je vous laisse écouter !



FAIS LE CHIEN : http://www101.zippyshare.com/v/rwjHbONV/file.html

Réveil en musique

Une chanson dédiée à la publicité ça existe ?  Sorti sur le label MVB , la première FACE s'ouvre sur le tic tac d'un réveil et un jerk funky et la voix acidulée de Bunny qui nous avoue ne pas pouvoir se lever sans musique. Voilà une belle façon de commencer la journée  qui vous ferait presque oublier les réveils difficiles !
La face B est une louange à la publicité, musique d'ascenseur ou mélopée pour cadre d'entreprise en manque d'inspiration, Bunny glisse dans sa petite berceuse un clin d'oeil critique teinté d'une pointe de cynisme comme pour nous rappeler que la pub nous mène par le bout du nez !
Minimalisme de la pochette, et à notre grand regret pas de photos de la mystérieuse BUNNY.




LA PUBLICITE : http://www69.zippyshare.com/v/nixMr2LN/file.html
Je ne sais pas me lever sans musique : http://www69.zippyshare.com/v/tiyKB4qR/file.html


mardi 4 février 2014

Si tu avances ....

Afin de mieux vous retrouver enchère et en hausse pour 2014, et dans l'air du temps des grands changements politico-sociaux, pourquoi ne pas aborder cette nouvelle année avec un titre évocateur de la marche dans laquelle le monde semble être abonné ? 1981 ça vous dit quelque chose ? Jean Pierre Massiera aussi ? Et si la politique n'était qu'une marche militaire ? Voici ce 45 tours au titre qui laisse pantois et qui laisse imaginer une suite...grivoise !
Produit et composé par Mr Massiera à qui l'on doit pléthore d'artistes avant gardistes ou même Expérimentaux, la FACE A résume parfaitement le climat de l'époque mais peut être aussi d'aujourd'hui ?
Véritable déclaration d'amour, il ne faut guère loucher plus longtemps pour comprendre la subtilité du bout de phrase ! Laissons la musique parler, imaginez votre chorégraphie, mais peut être que cette chanson choquera vos petites oreilles sensibles, dans ce cas là, tournez la page pour l'article SUIVANT.


http://www90.zippyshare.com/v/6D5J2X6S/file.html